Aujourd’hui, j’aborde indirectement le sujet de l’entrée à l’école dans mon blog. Ne vous inquiétez pas, vous ne trouverez pas ici la 1001ème variante de cartable à recréer 😉

Je suis plus intéressé par le dessin et la peinture – et ce qu’ils apportent à nos enfants.

Au fait, je pense aussi que la peinture avec les feutres alcool dans les cahiers ne devrait pas être interdite. J’ai toujours peint partout et cela ne m’a jamais fait de mal 😉 Je pense qu’il est important que dans notre monde structuré, l’enfant puisse vivre sa créativité de manière totalement déstructurée… et tant que vous pouvez encore reconnaître ce qui est écrit dans le cahier, cela ne vous dérange pas.

J’aimais beaucoup ça à l’école : après chaque essai, je peignais un tableau en dessous – et je recevais à chaque fois les éloges du professeur. C’est génial pour l’enfant ! 🙂

Renforcement de l’estime de soi

Feutre alcoolPour moi, c’est l’une des raisons les plus importantes. L’enfant peint un tableau et il en est félicité. Que se passe-t-il ? L’enfant fait l’expérience qu’il peut être lui-même productif et qu’il peut même rendre le tout DROIT.

Il ne faut jamais essayer d’apprendre aux jeunes enfants à peindre, car la peinture se développe lentement et de manière indépendante. Il n’y a ni bien ni mal, car l’image reflète toujours l’imagination de l’enfant – et il n’y a pas de limites 😉

Promotion de la capacité de concentration

Les enfants s’enfoncent généralement dans la peinture tout seuls, en se concentrant silencieusement sur leurs actions. Les parents devraient utiliser ces petites pauses 😉

Si vous atteignez souvent cet état, il est plus facile de l’atteindre plus tard à l’école.